OBLITERATION ANCRE

En 1852 les paquebots à vapeur reçoivent des cachets à date avec le nom du navire. C’est sur les lignes du Levant qu’apparurent à partir de juillet 1857 les oblitérations losange Ancre, devenant la caractéristique des services maritimes.


Lettre oblitérée du losange Ancre noir, affranchissement à 1Fr, 2ème échelon de poids. Le paquebot Phase effectua la ligne du Levant avec départ de Constantinople le 14/11/60, arrivée à Marseille le 22/11/60.


Lettre de Beyrouth affranchie à 50c, 1er échelon de poids, timbres oblitérés du losange Ancre bleu. Cachet à date bleu du paquebot Danube 13 décembre 1862.
Retour de la ligne d’Egypte par la Syrie et Smirne, arrivée Marseille le 29/12/62.


CACHET BATEAU A VAPEUR

Les services des bateaux à vapeur fonctionnèrent à partir de 1837/40 avec des boites mobiles à bord du vapeur. Ils disparurent au fur et à mesure de la construction des chemins de fer. Ils furent utilisés dans la Manche, l’estuaire de la Loire, celui de la Gironde, en Charentes, et surtout en Méditerranée.

LES SERVICES DE LA MANCHE
Ligne Le Havre à Morlaix


Lettre avec oblitération ”petits chiffres” 2164 de Morlaix apposée à l’arrivée
cachet à date de départ “LE HAVRE 2 BATEAU A VAPr 2” du 6 avril 1855.

Ligne Le Havre à Honfleur


Lettre avec cachet à date Honfleur bateau à vapeur 12 septembre 1858
20c oblitéré “petits chiffres” 1495 (Le Havre bureau d’arrivée).


L’ESTUAIRE DE LA LOIRE

Dans l’estuaire de la Loire, c’est dés 1837 que des services réguliers relient Nantes à Paimboeuf, puis Nantes à St Nazaire. Ces liaisons cesseront progressivement avec l’ensablement de l’estuaire vers 1862/65.

Ligne Nantes à Paimboeuf


Lettre avec cachet à date Nantes Bateau à vapeur 20 août 1861. Cachet utilisé en 1861 et 1862. 20c oblitéré “petits chiffres 2365” (Paimboeuf : bureau d’arrivée).
Quelques lettres connues

Ligne Nantes à Paimboeuf
oblitération gros chiffres


Lettre avec 20c oblitéré “gros chiffres” 2602 : Nantes (bureau d’arrivée) cachet à date
Paimboeuf Bateau à vapeur : 27 décembre 1862. Cachet utilisé de 1841 à 1866.
Utilisation précoce du gros chiffre.

Ligne Nantes à St Nazaire

Les bateaux assurant la liaison entre Nantes et St Nazaire reçurent vers juillet 1858 l’autorisation d’avoir une boite mobile à bord, pour prendre les correspondances
de dernière minute.



Lettre avec cachet Nantes boite mobile 12 février 1862. Cachet connu à partir de 1859
Oblitération “petits chiffres” 3218 (St Nazaire : bureau d’arrivée).

LA ROCHELLE-ROCHEFORT

Des services maritimes réguliers relient, à partir de 1852, La Rochelle à St Martin de Ré, et des services fluviaux Rochefort à Saintes.

Ligne La Rochelle à St Martin de Ré


Lettre taxée avec 20c bleu bas de feuille oblitéré “petits chiffres” 2706, apposés à La Rochelle Cachet à date St Martin de Ré bat. à vap. 9 octobre 1855.
Cachet utilisé de 1852 à 1858.


LA MEDITERRANEE

C’est surtout en Méditerranée que les différents services de bateaux à vapeur auront leur plus grande activité avec les liaisons Marseille et la Corse. Marseille et Nice. Marseille, Toulon, Cette avec Alger, Oran et Philippeville.

Liaison côtière en Méditerranée

Ligne Marseille à Ajaccio



Lettre avec cachet à date 2 Marseille 2 bat à vapeur 18 juin 1861. Cachet connu de 1852 à 1879. 20c Empire oblitéré “petits chiffres” 36 (Ajaccio : bureau d’arrivée).


Ligne Marseille à Nice



Lettre avec cachet à date Nice bateau à vapeur 18 mars 1862. Cachet connu du 10 sept. 1861 au 30 juin 1863. 20c Empire oblitéré “petits chiffres “1896 (Marseille : arrivée).
Liaison Marseille et l’Algérie

A partir de 1833, des services réguliers étaient assurés avec les 3 ports algériens : Alger, Oran, Philippeville.

Ligne Marseille à Alger


Lettre avec 20c bleu foncé oblitéré “petits chiffres” 1896 (Marseille : arrivée)
Cachet à date usé Alger Marseille 1er septembre 1856. Cachet connu de 1842 à février 1857.


Lettre avec 4X20c, 2ème échelon de poids, oblitérés petits chiffres1896, à destination d’Anvers.Cachet Algérie BB Marseille 9 octobre 1860. Cachet utilisé du 18/5/57 au 28/6/61.

Ligne Marseille à Philippeville



Lettre avec cachet détérioré Philippeville bateau à vapeur 2 août 1861, connu de 1845 au 3 janvier 1863. Paire de 20c, tarif 2ème échelon de poids, oblitérés “petits chiffres” 1896 (Marseille : arrivée).

Ligne Marseille à Stora (Philippeville) et Bône

Marque de vapeur non postale



Lettre avec cachet Marseille 3 juin 1858, oblitération “petits chiffres” 1896
Marque linéaire Vapeur/Ville de Bône/Bône, apposée à Bône au départ
dans les bureaux de la compagnie Broude. Marque connue de 1856 à 1864.

Ligne Marseille à Oran


Lettre avec cachet Marseille bateau à vap. 20 août 1862, cachet connu de 1846 à 1879
20c type 2, oblitéré gros chiffres 5051 (Oran : arrivée). Utilisation précoce du gros chiffre.

Liaisons côtières d’Afrique du Nord

Ligne de Bône à Philippeville à Alger



Lettre avec cachet Philippeville Bône bat à vapeur 25 mai 1860, cachet connu de 1854 à 1860. 20c oblitéré “petits chiffres” 3794 de St Cloud d’Algérie, griffe envoyée
par erreur à Philippeville en lieu et place du 3734.